« Les personnages que fait vivre Jérôme Aubineau sont souvent hors du commun, dans un réalité que ne nierait pas Jacques Tati… on n’est pas loin de la BD, on flirte avec un naturalisme fantasque où le merveilleux fait du bowling avec les petites réalités de la vie. »

Michel Troadec Ouest-France
2016-12-16T16:44:33+00:00
648ef9d6dda402eb0f1b792075fda1d9&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&